Acupuncture Montréal - Geneviève Shano Ac. 514-916-1323
RSS Devenir Fan

Articles récents

Seasonal Allergies
Les allergies saisonnières
La fatigue
L'hiver
L'acupuncture pédiatrique

Articles les plus populaires

C'est le printemps!
Bienvenue
L'hiver
La fatigue
Seasonal Allergies

Catégories

Acupuncture treatment
Bienvenue
Conseils saisonniers
Raisons de consultation
Traitement d'acupuncture
fourni par

Mon blog

C'est le printemps!

C’est le printemps!
 
 
Le printemps c’est la renaissance.  Les journées allongent, la température douce s’installe peu à peu en emportant ce qui reste de neige, les bulbes germent en laissant apparaître les premières feuilles et la sève des arbres se remet à couler nous offrant au passage les délices de l’érable.  Notre vue est sollicité par tout ce renouveau : la grisaille laisse place aux magnifiques couleurs; le jaune éclatant des jonquilles, les tulipes multicolores, l’herbe qui verdit grâce à la première pluie. Les hirondelles reviennent de leur long voyage pour agrémenter nos oreilles par leur chant mélodieux.  Notre odorat est également sollicité; à la fonte des neiges nous avons droit à l’odeur de la terre détrempée qui cède peu à peu la place à une douce fraîcheur.  Les jacinthes s’imposent avec leur puissant parfum puis c’est successivement au tour des lilas et des pivoines d’embaumer l’air que l’on respire.  C’est le moment d’enlever quelques pelures; d’alléger notre tenue vestimentaire. Le règne animal (auquel nous faisons partie) n’échappe pas au mouvement de renouveau du printemps, on se réveille de cette léthargie qui nous berçait, on se sent renaître, on redevient actif et le désir amoureux s’éveille en nous.
 
 
 
La Médecine traditionnelle Chinoise (MTC) et la nature
 
 
La MTC appuie la base de ses théories sur l’observation de la nature. La renaissance du printemps c’est le jaillissement de l’énergie Yang.  L’énergie Yang correspond au mouvement, à la chaleur, à la lumière, à l’expansion, à l’extériorisation et à l’élévation.  L’hiver, le Yang n’est qu’une petite graine qui dort en attendant patiemment le signal du printemps.  Au printemps le Yang s’élève comme nous pouvons le voir dans la nature, la sève des arbres se remet à couler, elle monte pour aller nourrir le bout des branches afin que les bourgeons puissent éclorent.
 
 
Le printemps correspond à l’élément Bois.  En MTC la théorie des 5 éléments est une autre façon d’expliquer le monde en observant la nature.  Dans la nature le Bois est associé au printemps, à la naissance, au vent, à la couleur verte et à la saveur acide.  Dans le corps, le Bois est associé à l’organe Foie et l’entraille Vésicule Biliaire, aux yeux et à la vue, aux ligaments, aux tendons puis aux ongles et à la colère.  Ces associations ont été faites par les sages chinois, il y a des millions d’années et sont le résultat d’une observation minutieuse des mouvements se produisant dans la nature et dans le corps humain.
 
 
 
 
Conseil pour initier le printemps du bon pied.
 
 
Ces conseils sont de nature générale : ils ne prennent pas en considération l’état énergétique spécifique à chacun d’entre vous.  Pour des conseils personnalisés, veuillez prendre rendez-vous.
 
 
Conseils alimentaires 
 
 
L’alimentation du printemps se veut la plus légère de l’année.  On diminue les quantités de nourriture, on évite les aliments salée, riches en gras saturé, les fritures, les sucres raffinés, l’alcool et le café.  On diminue la consommation d’aliments dénaturés et contenant des additifs chimiques comme les colorant et des agents de conservations.  Au printemps on devrait privilégier les aliments de saveur acide (qui correspond au Bois et au printemps), de saveur piquante et de saveur douce.
 
 
Étant donné que le printemps est associé à la naissance, on privilégie des légumes jeunes et verts : betteraves, carottes, asperge, artichaut, brocoli, épinard, feuilles de pissenlit
 
 
Pour ce qui est des fruits, on privilégie le kiwi, citron, pomelo, ananas, mangue.
 
 
Pour ceux qui mange de la viande et du poisson, privilégiez, en petite quantité le chevreau, le veau de lait, l’agneau de lait, le bar, le merlan, le saumon SAUVAGE, la sole, le maquereau, les langoustines et les calmars.  Une portion de viande ou poisson équivaut à la grosseur de la paume de votre main.
 
 
Côté légumineuses, les fèves mungos sont particulièrement indiquées au printemps.
 
 
On ajoute des herbes ayant une saveur piquante comme le basilic, le fenouil, le romarin, la marjolaine, l’aneth et la feuille de laurier. 
 
 
Le printemps est la saison pour manger des pousses (de tournesol, de pois, de radis…) et des fèves germées (la fève mungo est particulièrement appropriée au printemps).  C’est le bon moment pour prendre du jus d’herbe de blé ou du jus d’herbe d’orge.
 
 
Au début du printemps on commence par introduire les aliments ci hauts mentionnés et par graduellement changer le type de cuisson. Quand les sols se réchauffent et que les premières feuilles de tulipes et jonquilles apparaissent, c’est le moment de commencer lentement à introduire des aliments crus (qui, selon la MTC, ont été éliminés de l’alimentation pendant l’hiver).
 
 
Attention : les gens souffrant, entre autre, de digestion lente, de selles molles ou de diarrhée, d’endormissements après les repas ou de prolapsus devraient éviter de consommer des aliments crus et froids.
 
 
La cuisson au printemps est de plus courte durée et se fait à plus haute température (en opposition à la cuisson longue et a feu plus doux de l’hiver).  C’est le moment idéal pour manger des aliments sautés légèrement dans un peu d’huile de bonne qualité.  Les aliments peuvent également être cuits à la vapeur.  On tente de garder le croquant des légumes en évitant de les faire cuire longtemps.
 
 
 
 
Cure de détoxication et jeûne
 
 
Plusieurs types de cure de détoxication ou jeûne total ou partiel sont proposés au printemps. Plusieurs personnes sont tenté, par eux-mêmes, d’effectuer un jeûne ou une quelconque cure de détoxication sans tenir compte de leur état énergétique  Selon la Médecine Traditionnelle Chinoise le jeûne ne convient pas aux individus ayant une déficience (donc un manque) de Qi, Xue, Yin ou Yang. En fait, la Médecine Traditionnelle Chinoise ne recommande pas le jeûne à qui que se soit et ce peu importe leur état énergétique.
 
 
Le foie est un des organes en charge de la filtration des toxines, il effectue ce travail en tout temps et pas seulement au printemps.   Il est préférable de manger sainement la majorité du temps plutôt que de mal manger pendant toute l’année et de faire un jeûne au printemps. Introduire dans votre alimentation les aliments conseillés pour le printemps est une bonne façon d’aider son corps et son esprit à bien s’adapter à la saison.
 
 
 
Conseils sur l’hygiène de vie
 
 
Sortir
Comme mentionné plus haut, le printemps correspond à l’extériorisation.  C’est le moment de sortir de chez soi, de voir ses amis, sa famille, de s’inscrire à de nouvelles activités sociales.  Le fait de s’enfermer chez soi au printemps est en contradiction avec le mouvement d’éveil printanier et pourrait mener à la dépression.
 
 
S’étirer
Afin d’être en accord avec la saison, il faut extérioriser notre énergie.  Au réveil, prenez de grandes respirations et étirez-vous afin de bien nourrir muscles et tendons.  C’est le temps idéal pour commencer ou recommencer à prendre des marches dans la nature ou dans le voisinage. Les exercices énergétiques comme le Tai Qi et le Qi Gong gagnent à être pratiqué en cette saison.
 
 
Se couvrir
Le vent est le climat associé au printemps.  Il faut s’en protéger particulièrement durant cette saison ou il est présent de façon plus intense.  Une exposition au vent pourrait nous affecter en causant des raideurs musculaires, des spasmes ou des douleurs qui vont et viennent.   Mieux vaut appliquer l’adage : « en avril, on ne se découvre pas d’un fil ».
 
 
Modérer ses désirs sexuels
Le printemps, saison des amours, peut éveiller des désirs brûlants.  Selon la MTC, la sexualité est reliée au Foie.  Si l’on abuse de l’énergie jaillissante du printemps par l’excès d’ébats amoureux, notre niveau d’énergie Yang sera hypothéqué pour le reste de la saison et pour la saison  à venir.  Ceci pourrait occasionner de la fatigue, de la léthargie ou des douleurs lombaires.
 
 
Les yeux
Les yeux sont l’organe des sens reliés au Bois donc au printemps.  Par le regard, on peut aider notre énergie à circuler librement dans le corps.  Pour ce faire, il suffit de regarder à l’horizon la forêt, les montagnes, un jardin, bref tout ce qui nous fait nous évader, nous libérer.
 
 
Quand nos yeux sont fatigués, particulièrement après avoir passé la journée devant l’ordinateur il est bénéfique de faire une pause pour regarder la couleur verte. Le vert est la couleur associée au Bois, au printemps, au Foie et par conséquent aux yeux.   Si vous n’avez pas de fenêtre dans votre bureau ou que celle-ci donne sur la magnifique vue du stationnement; vous n’avez pas besoin de tout repeindre en vert : installez une belle photo ou une image verte.  Tout au long de la journée, faites de petites pauses régulièrement.  En regardant votre image laissez vous absorber par cette couleur bénéfique pour vos yeux, par la même occasion profitez-en pour respirer profondément et vous étirez un peu. 
 
 
 
Affections printanières
 
 
Les désordres qui germent au printemps ont souvent été semés pendant l’hivers.  Il y a plusieurs symptômes qui nous indiquent une disharmonie de l’élément Bois.  Au niveau émotionnel nous notons toutes les difficultés reliées à la colère : impatience, frustration, ressentiment, violence, rudesse, arrogance, entêtement, impulsivité et personnalité instable ou explosive.  Au niveau physique : allergies, fatigue, raideurs, rigidité et inflexibilité du corps, éveils lent et difficile le matin, yeux secs et rouges, faible vision, baisse de vision nocturne, taches dans le champs de vision, spasmes, crampes, douleurs qui vont et viennent, migraine pulsatile, tics, menstruations irrégulière, etc
 
 
Si vous ressentez un ou plusieurs de ces symptômes, n’attendez pas pour consulter.  Si vous avez des questions ou désirez prendre un rendez-vous, appelez-moi au 514-916-1323.
 
 
 
Références
 
 
L’ensemble des enseignants du Collège de Rosemont qui ont partagé leurs connaissances de la MTC avec moi et mes collègues de 2007 à 2010.
 
 
Enseignement de Stéphane Viens, professeur de shiatsu à l’école Kiné-Concept en 2006.
 
 
La médecine chinoise : santé, forme et diététique.  Jean-Marc Eyssalet et Evelyne Malnic, Ed Odile Jacob, jan. 2010.
 
 
La diététique du Tao, Philippe Sionneau et Richard Zargoski, Guy Trédaniel Éditeur, 2001.
 
 
Healing with Whole Foods, Asian Tradition & Modern Nutrition, Paul Pitchford, Third Éd. North Atlantic Book, Berkeley, Ca, 2002.
 
Acupuncture & massothérapie Geneviève Shano
 
Geneviève Shano
Acupuncteure & massothérapeute
1085 Lépine, St-Laurent, Montréal
514-916-1323
genevieveshano@videotron.ca
 
 
Assistant de création de site fourni par  Vistaprint